2017-01-18 Centre « Dumitru Staniloae »: Yvan Koenig – Patristique. Saint Grégoire Palamas. 2e séminaire 2e cycle (master)

19 January 20172 commentaires

2017-01-18 Centre « Dumitru Staniloae »: Pr. Yvan Koenig – Patristique. Saint Grégoire Palamas. 2e séminaire 2e cycle (audio mp3, podcast et vidéo)

Pr. Yvan KoenigDeuxième séminaire de Patristique, 2e cycle (master), du professeur Yvan Koenig, 1er semestre de l’année académique 2016-2017, sur Grégoire Palamas: L’histoire de la notion d’énergie couplée avec celle d’essence.

Le Pr. Yvan Koenig assure les cours de Patristique (voir les programmes des cours du 1er semestre) dans le cadre du Centre Orthodoxe d’Études et de Recherche « Dumitru Staniloae » (année universitaire 2016-2017).

Écouter

Écoutez la conférence en podcast audio: 1 heure et 47 minutes de conférence.

[ Cliquez sur la flèche du player pour commencer à écouter l’audio. ]

Télécharger

Téléchargez le fichier audio mp3 (53 Mo): 2017-01-18-cds-yvan-koenig-patristique-palamas-master.mp3.

Résumé du cours

La notion d’énergie couplée avec celle d’essence a une longue histoire ; elle commence avec Aristote, puis elle est reprise par plusieurs grands philosophes de l’Antiquité tardive comme Plotin ou Jamblique. On retrouve la notion d’énergie dans les Écritures surtout les livres grecs de l’Ancien Testament (troisième livre des Maccabéées et La Sagesse de Salonmon), et dans les Épîtres pauliniennes. Philon d’Alexandrie l’utilise mais cette fois-ci il s’agit des puissances (dynameis) divines, mais sa pensée se développe loin du cadre trinitaire qui fut celui des Pères. Par la suite les deux notions corrélatives de puissance et d’énergie vont s’affiner en fonction des controverses théologiques. En premier lieu chez les Cappadociens dans leur controverse contre Eunome puis, plus tard, chez saint Maxime le Confesseur. Contre le monothélisme et monoénergisme (une seule volonté et une seule volonté chez le Fils), il insistera sur le fait que chaque nature du Christ a sa volonté propre. Son point de vue triomphera lors du sixième concile œcuménique (680 – 68, Constantinople III). Chez Denys (fin du Vème – début du VIème), le couple puissance–énergie est remplacé par celui des unions et des distinctions en Dieu, les deux n’étant pas totalement équivalents, car les unes et les autres ont une dimension connaissable et inconnaissable. Denys insiste aussi sur la notion de Lumière divine et d’Amour : « Quand nous serons devenus incorruptibles et immortels et que nous aurons atteint au repos parfaitement bienheureux de ceux qui sont entièrement conformes au Christ alors, nous disent les Écritures, ‘nous serons entièrement avec le Seigneur’(1 Th. 4, 17), remplis d’une part dans nos pures contemplations de sa manifestation visible qui nous illuminera de ses très brillantes vibrations, faisant de nous ses disciples dans cette très divine métamorphose… ‘nous serons alors égaux aux anges et fils de Dieu, étant fils de la Résurrection’ (Lc 20, 36) » (Les Noms Divins, I, 4, PTS 33, 116, 14 – 117, 5. SC 578, 2016, p. 337-339).

Bibliographie choisie

  • Jean-Claude Larchet, La théologie des énergies divines (des origines à saint Jean Damascène), collection “Cogitatio Fidei”, éd. du Cerf, Paris, 2010. – traduit en roumain: Teologia Energiilor Dumnezeiești, Ed. Basilica, 2016
  • Vladimir Lossky, A l’image et à la ressemblance de Dieu, collection “Patrimoines Orthodoxes”, éd. du Cerf, 2006.

Vidéo

Dans: AudioCentre "Dumitru Staniloae"Centre "Dumitru Staniloae"Video
Mots-clé:

Sur l'auteur ()

Retraité depuis peu, Yvan Koenig a été chercheur au CNRS, enseignant à l’EPHE et à l’Institut Catholique. Égyptologue, il s’est spécialisé dans le déchiffrement et la publication des papyrus. Il a également traduit du grec moderne plusieurs ouvrages de spiritualité orthodoxe publiés aux éditions de l’Âge d’Homme et aux éditions du Cerf. Il est professeur invité à l’Institut Saint Serge (théologie ascétique).

Commentaires (2)

Trackback URL | RSS Feed pour les commentaires

  1. Bonjour, je suis vraiment désolé de revenir à la charge, il me semble que les personnes bénéficiant d’un accès à haut débit ont toujours la priorité. L’image importe peu pour ces cours et la vidéo met des heures à télécharger pour moi. Aujourd’hui je suis venu à la gare pour télécharger l’intervention du 21 février au format 3GP. C’est assez long et difficile. Merci d’avance.

Laisser une réponse

Back to Top