Centre « Dumitru Staniloae », Paris : Ana Palanciuc – Histoire de l’art byzantin. Séminaire 2e cycle (master) 2017-2018

18 novembre 20170 commentaires

Centre « Dumitru Staniloae », Paris : Ana Palanciuc – Histoire de l’art byzantin. Séminaire 2e cycle (master) 2017-2018

Ana PalanciucSéminaire de l’Histoire de l’art byzantin, 2e cycle (master), de Mme Ana Palanciuc, dans l’année académique 2017-2018.

Ce cours continuera les analyses proposées l’année dernière, abordant les dimensions temporelles des thèmes cosmologiques et eschatologiques dans l’art byzantin. Les séances de cette année reviendront en détail sur les programmes iconographiques de l’église Sainte Sophie, de l’église du Christ Pantocrator de Constantinople, sur les théophanies du Christ et l’iconographie de la fin du monde et du Jugement Dernier.

Ces thèmes seront étudiés à travers un corpus textuel de récits bibliques et patristiques et un corpus de fresques, de miniatures et d’icônes byzantines, en insistant, au fil des analyses, sur le contexte, la fonction historique et la signification théologique des exemples choisis.

Voir aussi: les programmes des cours du 1er semestre dans le cadre du Centre Orthodoxe d’Études et de Recherche « Dumitru Staniloae » (année universitaire 2017-2018).

Cours et vidéos

14 Novembre 2017 – Les églises de Constantinople byzantine : le programme iconographique de l’Église Saint-Sauveur-in-Chora (Kariye Camii) d’Istanbul

15 Décembre 2017 – Théophanies dans l’Ancien Testament : l’iconographie du Buisson Ardent

16 Janvier 2018 – Théophanies et Incarnation : l’iconographie de l’Annonciation

8 Février 2018 – L’iconographie byzantine de la fin du monde et du Jugement Dernier

Dans: AudioCentre "Dumitru Staniloae"Centre "Dumitru Staniloae"Video
Mots-clé:

Sur l'auteur ()

Après des études doctorales en philosophie (France) et en histoire de l’art (Allemagne), Ana Palanciuc enseigne l’histoire de la philosophie et de l’art byzantin à l’Université Paris-VII et au Centre Orthodoxe d’Études et de Recherches Dumitru Stăniloae. Elle a traduit en français les Ambigua de Maxime le Confesseur, des livres et des études de spécialité, des poèmes et un voyage fantastique parmi les étoiles, écrit au XIIe siècle par Bernardus Silvestris. Ses domaines de recherche: Philosophie ancienne, néoplatonisme et pensée chrétienne : traditions anciennes de la philosophie naturelle ; systèmes du monde à la fin de l’Antiquité. Histoire de la philosophie : sources aristotéliciennes, néoplatoniciennes et gnostiques et leurs agencements dans les textes byzantins (IVe-IXe s.). Histoire de l’art : la perspective inversée, la perspective binoculaire ; les fresques et les miniatures eschatologiques et cosmologiques, les motifs antiques, les représentations des philosophes et des sages dans l’art byzantin (VIe-XVe s.).

Laisser une réponse

Back to Top