2012-12-04 Centre « Dumitru Staniloae »: Jean Boboc – «La procréation médicalement assistée (PMA)» (audio)

7 décembre 20123 Comments

Ce message est également disponible en : Roumain

2012-12-04 Centre « Dumitru Staniloae »: Père Jean Boboc – «La procréation médicalement assistée (PMA)»

Dans cette conférence, le père Jean Boboc parle de la procréation médicalement assistée (PMA), également appelée assistance médicale à la procréation (AMP) et procréation assistée médicalement (PAM), sujet lié à la question de la stérilité et l’infertilité. Analyse des techniques de PMA, telles quelles: insémination artificielle (IA), fécondation in vitro (FIV), transfert d’embryons congelés (TEC), ainsi que la GPA (gestation pour autrui), également appelée maternité de substitution ou mère porteuse.

Le Père Jean Boboc est doyen du Centre Orthodoxe d’Études et de Recherches Dumitru Stàniloae, dans le cadre duquel il enseigne un cours de Théo-anthropologie et applications bioéthiques (voir le programme complet des cours).

Écouter

Écoutez la conférence au podcast audio: 52 minutes de conférence et 48 minutes de questions-réponses.

[ Cliquez sur la flèche du player pour commencer à écouter l’audio. ]

Télécharger

Téléchargez le fichier audio mp3 (91 Mo): 2012-12-04-coerds-jean-boboc-final.mp3.

 


 

Filed in: AudioCentre "Dumitru Staniloae"
Tagged with:

About the Author ()

Ordonné prêtre le 10 mai 2009, par son Éminence le Métropolite Joseph dans l’Église des saints Archanges Mihaï, Gavriil et Rafaïl, devenue le jour même Cathédrale métropolitaine de la métropole orthodoxe roumaine d’Europe occidentale et méridionale par la décision à l’unanimité de la communauté roumaine de se rattacher désormais à la Métropole et de mettre fin à 60 ans de séparation entre la communauté de l’exil et l’Église mère, le père Jean Boboc a été ordonné pour cette cathédrale. Prêtre économe stavrophore, le père Jean est le troisième prêtre de la cathédrale. Français d’origine roumaine, le père Jean Boboc est Docteur en médecine de la Faculté de médecine de Paris. Titulaire de différentes spécialités médicales et en particulier de Pharmacologie et Toxicologie cliniques, il a partagé sa vie professionnelle entre la pratique praticienne et la recherche appliquée. Titulaire d’un MBA dans l’administration des affaires, il a dirigé différentes firmes pharmaceutiques comme président et en particulier aux Etats Unis et au Canada, ce qui l’a familiarisé aux problèmes éthiques de la recherche médicale. Parallèlement, le père Jean a mené une vie active dans l’Exil roumain en France et en Amérique du Nord. Président fondateur de l’AFDOR (Association des Français d’Origine Roumaine) et de la BRP (Bibliothèque Roumaine de Paris), associations particulièrement utiles durant la guerre froide, le père Jean a donné de nombreuses conférences des deux côtés de l’Atlantique, sur la situation historique roumaine et en particulier sur la question des territoires de Bessarabie et de Bucovine, annexés par l’Union soviétique et toujours occupés ou annexés. Il a de même écrit sur ce sujet de nombreux articles et participé à des ouvrages collectifs traitant de ces questions. Un recueil de certains écrits politiques de Mihaï Eminescu, traduits en français, est d’ailleurs attendu. Sous l’influence de Mircea Eliade, le père Jean a parallèlement à ses études médicales, suivi les cours de l’ISTR (Institut de Science et de Théologie des Religions) de l’Institut catholique de Paris. De retour des Etats Unis, il rejoint l’Institut de Théologie Orthodoxe Saint-Serge, où il obtient une licence et un master de théologie orthodoxe, et où il doit soutenir bientôt une thèse de doctorat sur les aspects eschatologiques de l’anthropologie orthodoxe. Un Essai d’anthropologie orthodoxe est aussi en cours de rédaction. Co-traducteur des œuvres théologiques du père Dumitru Staniloae, le père Jean Boboc s’intéresse essentiellement aux aspects pneumatiques et eschatologiques de l’anthropologie orthodoxe et à leur impact sur les sciences de la vie, et donc aux questions brûlantes de la bioéthique actuelle.

Comments (3)

Trackback URL | Comments RSS Feed

  1. eugenia dit :

    Binecuvantati, Parinte,

    Indraznesc sa fac unele observatii pe marginea expunerii Sfintiei Voastre.
    Cazurile familiilor biblice nu cred ca este firesc a le considera de maniera generalizatoare.
    Isaac, Ioan si Maica Domnului reprezinta momente cheie (unice), irepetabile, ale dialogului creator cu umanitatea.
    Punctul de vedere catolic, cred ca este cel mai apropiat planului divin, in ideea ca nu este obigatoriu ca un cuplu sa procreeze si ca o noua viata are deja pre-acordul Divinitatii de a completa istoria unei familii si a omenirii, in general.A infia un copil este uneori mai aproape de sensul iubirii crestine, ridicata la rang de Lege de catre Mantuitorul Iisus Hristos.
    Sunt inclinata a crede ca Dumnezeu pre-gereaza economia fiintei umane (individual), familial, general uman si cosmic si ca Viata nu este doar o mecanica a hazardului.
    Enumerand religiile, sfintia voastra nu ati facut referire si la budhism si presupun ca acest lucru decurge din consideratia ca acesta este doar un curent filosofic.
    Sper ca in viitor sa ne expuneti opinia dumneavoastra referitoare la utilizarea comerciala a placentei.Cu siguranta sunteti la curent cu faptul ca extracte din placenta sunt folosite in industria farmaceutica (chiar si in medicamentele homeopatice) si cosmetica.
    In chestiunea diagnosticului prenatal si a posibilitatii impunerii pe cale legala a avortarii copiilor cu handicap, consider ca este necasar ca Biserica sa dezvolte mai mult dialogul cu parintii aflati in aceasta situatie (impas).
    Perspectivele vietii pruncilor cu handicap grav presupun mari suferine, sacrificii si chiar posibilitatea de a fi euthanasiati.
    Dupa cum probabil stiti, in Belgia se va legaliza euthanasierea copiilor handicapati si a bolnavilor diagnosticati cu dementa senila.
    Prinsi intre posibilitatea de a suporta si/sau impune un avort « terapeutic » si/sau ideea ca pruncul sa fie ucis « legal » dupa nastere, care credeti ca poate fi pentru genitori, alegerea cea mai umana si fidela ortodoxiei crestine?

    Sperand ca ati intuit buna credinta din interventia mea, va multumesc si sper ca in viitoarele dumneavoastra conferinte sa gasesc raspuns la o parte din intrebari.

    Eugenia Vasilescu

Leave a Reply