2013-04-26 Centre « Dumitru Staniloae »: Yves Dulac et Laurent Kloeble – « La souffrance » (III) (audio)

22 Mai 20131 commentaire

2013-04-26 Centre « Dumitru Staniloae »: P. Yves Dulac et M. Laurent Kloeble – « La souffrance » (III) (audio)

P. Yves Dulac et M. Laurent KloebleLe père Yves Dulac et Laurent Kloeble abordent maintenant «La souffrance» (IIIe et dernier épisode), dans ce cours “La Mission, sur les thèmes d’actualité (violence, justice, liberté, sexualité) et autres thèmes actuels”, dans le cadre du Centre Orthodoxe d’Étude et de Recherche Dumitru Stàniloae (voir le programme complet des cours).

Écouter

Écoutez en podcast audio: une heure et 32 minutes de conférence-débat et questions-réponses.

Télécharger

Téléchargez le fichier audio mp3 (43 Mo): 2013-04-26-yves-dulac-laurent-kloeble-final64.mp3.

Résumé

Souffrances liées aux passions, les huit péchés capitaux d’Évagre le Pontique reprises par St Jean Climaque, St Jean Cassien et d’autres Pères de l’Église: gourmandise; avarice, luxure, tristesse, colère, acédie, vaine gloire, orgueil.

« La seule souffrance de l’être humain est le péché » – St Jean Chrysostome

***

Quel est le sens, la valeur de la souffrance?
Quelques points :
– la conversion du cœur
– souffrir dans l’Église, dans le Corps du Christ, dans le Christ lui-même
– ne pas laisser éclater la haine

***

La souffrance du Christ et la rédemption.

Quelle compréhension de la phrase : « Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-Tu abandonné? »

 

Dans: AudioCentre "Dumitru Staniloae"
Mots-clé:

Sur l'auteur ()

Prêtre de la Métropole Orthodoxe Roumaine d'Europe Occidentale et Méridionale

Commentaires (1)

Trackback URL | RSS Feed pour les commentaires

  1. Michel Simion says:

    Mon Père, Monsieur,

    Je voudrais tout d’abord vous féliciter de tout cœur pour la qualité et la pertinence de vos conférences sur la souffrance.

    Ensuite permettez moi de poser une question…ou d’ouvrir modestement un débat : peut il y avoir rédemption sans souffrance? (Sonia Marmeladova dans Crime et Châtiment pense que non…).
    Et plus encore, le salut est il possible sans la souffrance ?

    Respectueusement,

    Michel Simion (Mihai)

Laisser une réponse

Back to Top